1, ROUTE DES JEUNES — Genève —

CAHIER DES CHARGES DES BATIMENTS PPN

La CPEG, Caisse de Pension de l’État de Genève, a fait appel à l’atelier d’architecture F. Baud & T. Früh SA pour transformer cet ancien site industriel situé à la Pointe Nord du secteur PAV et ses immeubles de bureaux et de laboratoires.

Ce projet vise à redynamiser ce site et à créer de nouvelles surfaces administratives à destination de différents services de l’État de Genève. Plusieurs bâtiments sont intégrés à cette 1ère étape de rénovation dont une tour emblématique de 15 étages + attique.

Contexte et historique du projet

Genève se transforme et l’ancienne zone industrielle et artisanale “Praille-Acacias-Vernets” fait peau neuve en vue de devenir un quartier urbain mixte.

Le n°1 de la route des Jeunes, qui appartenait au parfumeur suisse Firmenich SA, fait partie de ce nouvel élan.

Lifting en profondeur et allégories des senteurs seront envisagés pour remodeler ces immeubles, destinés notamment à accueillir les bureaux de l’Office cantonal des bâtiments (OCBA), du Service de protection des mineurs (SPMi) et du Service de protection de l’adulte (SPAd).

Premières pierres soulevées en février 2020, inauguration en mai 2023.

Réinventer l’architecture existante

L’atelier d’architecture F. Baud & T. Früh SA a fait le choix de la sobriété et de l’efficience pour transformer de manière spécifique chacun des 4 immeubles et mettre ainsi en valeur leurs différentes personnalités.

Le plus ancien bâtiment industriel du site, bâti en 1900 sous shed, devient ainsi une vélostation. Un second immeuble de laboratoires datant de 1930 se réinvente en smart offices avec une isolation intérieure permettant de conserver les façades intactes. Le 3è bâtiment, le plus récent, abritant précédemment des laboratoires de chimie, sera également remanié pour créer de grands espaces administratifs ouverts et mutualisés.

Concernant la tour, la plus haute du quartier, l’idée aurait pu être de la démolir pour créer un nouveau bâtiment. Cependant, les membres de l’atelier, en accord avec le Maître de l’ouvrage, ont préféré miser sur la rénovation pour en faire un bâtiment THPE.

La rénovation est une réelle opportunité pour l’environnement, le développement d’une économie circulaire et l’empreinte énergétique.

RÉNOVER POUR PRÉSERVER : DES SOLUTIONS

Pour atteindre les critères THPE (très haute performance énergétique) et préserver l’environnement, l’atelier d’architecture F. Baud & T. Früh SA, en collaboration avec le bureau Laurent Mozer, en appui pour la direction des travaux, s’est comme toujours engagé dans une démarche environnementale forte et a pris le parti de minimiser l’emploi de nouvelles ressources en favorisant le réemploi.

La réutilisation des matériaux

Chaque étape de déconstruction et démolition a été savamment étudiée en amont afin de définir les matériaux réemployables et définir leurs nouveaux usages.

Les anciens parements en granit et marbre de la tour ont été, par exemple, utilisés pour les revêtements des sols intérieurs (Terrazzo) et dans les nouveaux aménagements extérieurs.

Les plaques des faux plafonds des laboratoires ont, quant à elles, été adaptées et intégrées au nouveau projet, tout comme les portes et les faux planchers.

Le mobilier de l’ancien site de Firmenich (tables, luminaires, fauteuils, appareils sanitaires, équipements de cuisine…) a repris du service pour de nouveaux usages. Les volutes d’arômes et de parfums continuent ainsi symboliquement leur voyage.

L’efficience énergétique

Côté efficience énergétique, les façades de la tour intègrent plus de 1’000 mètres carrés de capteurs solaires photovoltaïques et des vitrages électrochromes remplacent avantageusement les stores pour assurer la protection solaire et l’obscurcissement.

Le site sera prochainement chauffé via le réseau Génilac, offrant également un rafraîchissement en « free cooling ». Les bâtiments sont ventilés naturellement et mécaniquement. Des dispositifs simples favorisent une fraîcheur nocturne en été.

La structure intérieure des bâtiments est en grande partie apparente afin de tirer parti de la capacité thermique des matériaux. Elle stabilise ainsi la température intérieure et limite la surchauffe estivale.

La Tour de la Pointe Nord du secteur PAV peut se targuer aujourd’hui d’être un bâtiment emblématique ! La chaleur dégagée à l’intérieur par les personnes et les installations à l’intérieur du bâtiment et les gains solaires passifs suffisent quasiment à répondre aux besoins de chauffage. Le bâtiment aux normes TPHE est un exemple de rénovation énergétique efficiente.

  • Date: 2017 - 2023